Home Non classé Est-il possible de programmer ses rêves ?

Pour continuer sur notre lancée des rêves, j’ai eu envie d’aborder un point litigieux : la programmation de rêves.

Certains prétendent qu’il est possible de le faire, d’autres non. Tandis que différentes personnes restent ouvertes d’esprit même si elles ne l’ont jamais vécu.
Dans quel état d’esprit êtes-vous actuellement ? Si vous n’êtes pas encore assez ouvert, je vous recommande de lire un autre article, qui vous aidera à forger une autre opinion de l’auto-hypnose.

« La PNL a été développé par un fou »

R. Bandler, Le Temps du Changement

J’adore cette citation ! Richard Bandler est le co-créateur de la PNL, avec John Grinder. Il est aussi un fervent utilisateur de l’hypnose. Et, je considère que cette citation pourrait s’adapter à l’hypnose.

Dans le domaine de l’auto-hypnose, soyez conscient que votre SEULE limite est votre imagination. Il n’en existe aucune autre. Ce n’est pas pour autant que tout ce que vous rêvez de faire marchera d’un coup. Il vous faudra parfois beaucoup de temps avant d’apprivoiser une technique, ou de trouver un moyen d’atteindre un résultat.
D’ailleurs, dites-vous bien que pour un résultat voulu, il existe une multitude de techniques qui peuvent permettre d’y arriver. Certaines seront plus adaptées à vous, d’autres à moi. Chacun doit se créer sa propre vision, son propre style en expérimentant.

La programmation de rêve est quelque chose de très intéressant. Le sommeil est le moment où vous êtes le plus proche de votre inconscient. D’ailleurs, ces effets sont parfois les mêmes qu’en transe !
Sensations de lourdeur, de légèreté,  illusions, et mêmes pertes de mémoire dues au changement d’état de conscience …

Être plus près de soi ….

Avant de passer à la programmation des rêves, il vous faut prendre conscience de ceux-là. Enfant, nous avions encore une excellente faculté de rappel des rêves. Je me souviens qu’à une époque, j’étais capable de me rappeler de ce dont j’avais rêvé pendant la nuit !
Et, au fil du temps, j’ai progressivement oublié … Jusqu’à penser que je ne rêvais plus du tout.

Tenir son journal des rêves …

Ensuite, il m’a fallu reprendre le contact avec. Pour se faire, je vous conseille de tenir un journal des rêves.
Chaque matin, vous notez tout ce dont vous avez rêvé, vous retranscrivez sur papier tout ce qu’il s’est passé dans votre univers onirique.

Cet effort de conscientisation vous permettra au fur et à mesure de vous souvenir de tout ce que vous avez créé chaque nuit.

Après, il est temps d’aller encore plus loin, jusqu’à influencer ce dont vous voulez rêver …

Programmation des rêves & auto-hypnose

Okay, maintenant il est temps de passer aux choses sérieuses ;-)

Au niveau des rêves, vous pouvez principalement influencer quatre choses :

  • Le thème général,
  • Trouver une réponse à une question,
  • Intégrer un nouveau comportement,
  • Prendre conscience que l’on rêve – rêve lucide -.

Voilà les quatre points que vous pouvez diriger par l’auto-hypnose. Aujourd’hui, nous allons voir comment créer le thème général, demain comment trouver une réponse à une question, et après-demain, la pratique du rêve lucide.
Je n’aborderai pas encore l’intégration d’un nouveau comportement.

Protocole

Votre objectif est double : influencer le thème de votre rêve, et que votre conscient s’en souvienne le matin.
Sinon, vous ne pourrez pas vérifier que tout a bien marché ;-)

  • Entrez en transe avant de vous endormir [INDUCTION + FUSIBLES],
  • Visualisez la scène générale de votre rêve,
  • Demandez à votre inconscient de vous en faire rêver, et surtout de vous en souvenir au matin,
  • Utilisez un signaling pour savoir s’il a bien compris ce que vous attendiez de lui.
  • Réveillez-vous.

Je vous conseille de bien pratiquer cette technique avant de vous endormir, pour plus d’efficacité.
Au niveau de l’induction utilisée, je vous en conseille plutôt une orientée en vous. Comme celle des escaliers.

Lorsque vous visualisez la scène générale de votre rêve, vous faites une projection de ce que produira votre inconscient. Il vous le rendra plus ou moins fidèlement. L’inconscient est assez imprévisible ! Attendez-vous à quelques surprises …
Un conseil : plus votre scène sera forte émotionnellement, plus il y aura de chance que vous vous en souveniez au petit matin. Comme les souvenirs, plus votre pensée aura une force émotionnelle, plus elle s’inscrira dans votre mémoire !

Demandez à votre inconscient de vous en faire rêver, juste avant votre réveil ! Vous pourrez le garder en mémoire encore plus facilement …
Mais, pensez tout de même à ajouter une suggestion du type « Inconscient, grave ce rêve en mémoire pour que je m’en souvienne à mon réveil.« .

Utilisez un signaling pour savoir s’il a bien compris. Dites-lui par exemple de donner un mouvement involontaire à votre pouce pour dire oui, sinon un mouvement de l’index.

S’il n’a pas compris, reprenez à la projection.

Un monde onirique …

Les rêves sont le sommet de la créativité de l’inconscient. Profitez-en ! Expérimentez différentes choses, mêmes si elles peuvent paraitre totalement loufoques !

Dans votre journal de rêve, je vous conseille d’y mettre aussi tous vos essais.
Le soir, avant de vous endormir, vous marquez ce que vous voulez programmer pour la nuit, et le lendemain matin, vous pourrez ainsi voir à quel point vos envies ont été modifiées.

Essayez d’abord avec des thèmes assez généraux, vous pouvez aussi lui demander de vous faire voir une personne précise – même imaginaire ! -. Mais attendez-vous à de sacrées surprises !
La personne peut avoir le physique que vous attendiez, mais un comportement totalement différent. Ou inversement …

Demandez-lui pourquoi pas de vous mettre dans la peau d’un héros de film. Et pourquoi pas de revivre une partie de l’histoire ?

Un dernier conseil, soyez assez précis sur ce que vous voulez, mais en même temps ne donnez pas trop de contraintes à votre inconscient. C’est un savant dosage que vous trouverez au fur et à mesure de votre pratique !