Home Développement Pers C’Est l’Histoire de Michael Jackson, Et d’Une Stratégie

À votre avis, qui y a t’il de différent entre se lever un matin de bonne humeur, et se lever du pied gauche ? Quelle est la différence entre un jour où vous êtes motivé pour travailler, et le lendemain où l’on ne veut rien faire ?

Pourquoi est-ce que certaines personnes connaissent le bonheur au niveau de leurs relations, mais pas financièrement ? Et pourquoi d’autres l’inverse ?

Le problème est précisément là.
On n’est pas toujours capable de mettre le doigt sur la différence entre ces moments où l’on est heureux sans raison, et d’autres triste sans aucune raison encore.

Et même si on met le doigt dessus, on ne sait pas comment faire pour changer.

La réponse ? Les stratégies

La P.N.L. appelle stratégie un schéma de pensée, un pattern neurologique qui entraine un comportement comme être heureux ou malheureux, un comportement générateur de succès financier ou à travers lequel on sort la carte bleue plus vite que son ombre.

Ce schéma de pensée se met en place suite à différents indices, ou des schémas synesthésiques comme des associations d’idées, des ancrages et autres.

Aujourd’hui, j’écrivais dans un petit café que j’apprécie particulièrement puisque les sièges sont vraiment confortables, et surtout les vitres sont grandes et laissent passer un maximum de rayons de soleil.

Je travaillais sur le prochain programme numérique, et j’étais totalement focalisé dessus.
Vous savez, ces moments où vous êtes totalement dédié à votre tâche, comme ci vous étiez dans votre bulle, isolé du reste du monde.

Jusqu’au moment où la musique change … Et vous entendez Beat It de Michael Jackson. Impossible de rester indifférent tant elle passait en boucle à la radio …
Je ne sais pas ce qu’elle évoque pour vous, mais pour moi, elle est associée à un souvenir puissant, un moment particulier avec des amis.

À partir de là, ma concentration a évolué. D’être fixé sur mon ordinateur, je me suis mis à penser, à retourner vivre ce souvenir, et j’en ai profité pour en revoir un autre, et ainsi de suite.

J’ai embrassé les émotions que je ressentais à cet instant, un mélange de nostalgie, de plaisir, de fierté …
Avant que la musique ne change, et que je décide de revenir sur mon travail.

Quoi qu’il en soit, un simple stimulus a modifié ma stratégie, mon schéma de pensée, qui a aussi fait évolué mon comportement. 
D’un comportement adapté au travail, je suis passé à une introspection. Avant de revenir à mon travail.

Lorsque l’on se réveille le matin, c’est la même chose.
Si la stratégie est d’ouvrir un oeil et de se dire que la journée va être horrible, de penser à tout ce qu’il y a faire, des factures à payer, voir la tête de se collègue que j’ai envie de frapper à chaque instant, et le boss …

Je pense que ça, c’est une mauvaise stratégie.
Par contre, si vous pensez aux opportunités que vous pouvez vivre aujourd’hui, si vous pensez au plaisir de la couverture, et au bonheur que vous aurez à surmonter les défis, votre comportement sera totalement différent.

On en reparle très bientôt …