Home Hypnose Comment endormir vos sujets en trente secondes chrono ?

Après mes réflexions philosophies de la dernière fois, on retourne dans le monde merveilleux de l’hypnose ;-)

Dans cet article, on attaque le domaine des inductions rapides. Pour commencer, quelques mots sur l’utilisation d’une induction rapide, et ensuite les 5 étapes pour endormir vos sujets en trente secondes … Merveilleux programme, non ?

Quelques mots …

Maintenant que vous allez apprendre comment hypnotiser quelqu’un en moins d’une minute, vous allez très vite ne jurer uniquement par cette manière de faire.
Et je le comprends !

Mais, il faut savoir que dans l’univers de l’hypnose, la faculté d’adaptation est celle qui vous sera la plus utile. Et, pas que en hypnose d’ailleurs …
Donc vous allez souvent utiliser l’hypnose rapide, mais peut-être que de temps en temps, vous devrez y aller tranquillement, en utilisant des inductions plus longues.

De plus, vous devez savoir qu’en France, beaucoup d’hypnothérapeutes ne jurent que par des inductions par métaphores (plus longues). Et qu’ils n’aiment pas les inductions rapides.
Pourquoi ? Honnêtement, je ne sais pas trop. J’ai pas mal de notions en hypnose thérapeutique, sans pour autant être véritablement qualifié. Mes MP3 hypnotiques restent sur des sujets simples comme la confiance en soi.

Mais, aux Etats-Unis, de nombreux hypnothérapeutes n’utilisent eux, que des inductions rapides.

Alors, quel choix faire lorsque vous voulez hypnotiser un sujet ? A vous de décider en temps et en heure, suivant votre feeling avec lui.

Mais, si vous faites du street comme l’ami JE ;-) ou du spectacle, privilégiez la vitesse d’exécution. Ça serait bête que vos spectateurs meurent d’ennuis, non ?

Il existe énormément d’inductions rapides. Butterfly induction, Handshake induction, Arm-Drop Induction ….
Mais, le principe reste toujours le même.

Ce principe, vous allez le voir juste après …

5 Etapes pour endormir

Vous l’avez vu, une séance d’hypnose peut se découper en 4 étapes :

Calibrer – Induire – Expérimenter – Réveiller

Il y a un petit moment, vous avez découvert la calibration. Ensuite, une manière d’induire la transe, en prenant son temps.
Aujourd’hui, vous allez réapprendre à induire une transe. Mais cette fois en quelques secondes.

Comme je vous l’ai dis plus haut, le principe reste toujours le même. La méthode à suivre est similaire. Donc, dans cet article, on va s’attarder uniquement sur la méthodologie. Et on attaquera une induction particulière la prochaine fois.

Mais, une fois que vous aurez compris le principe, l’appliquer sur n’importe quelle induction sera un jeu d’enfant.
C’est comme en maths. Vous avez les données et une formule.
Vous mettez les données dans la formule, et hop, le résultat en un claquement de doigt ! ;-)

Je vous dis ça pour la plupart des inductions de base, après il faut avouer que certaines sont corsées à réaliser.

  1. Préparation Verbale
  2. Déclenchement
  3. Déclencheur
  4. Approfondissement

1. Préparation Verbale

La phase de Préparation Verbale ou Pre-Talk (pour ceux good in english ;-)) est un des piliers de la réussite de votre induction.
Lors de cette étape, vous avez plusieurs objectifs :

  • Rassurer votre sujet,
  • Jouer avec son imagination,
  • Décrire ce qu’il va se passer.

Rassurer votre sujet est capital, souvent les gens ont une image étonnée de l’hypnose, il faut donc changer de ça pour obtenir un excellent résultat.

Jouer avec son imagination, pour qu’il se pose un maximum de questions, vous devez attiser sa curiosité afin qu’il veuille tellement en savoir plus qu’il suivra chacune de vos suggestions.

Décrire précisément ce qu’il va se passer, et comment votre sujet doit réagir. Par exemple, dans le cas d’une Magnetic-Hand induction (l’induction des mains magnétiques) où les mains du sujet doivent se rapprocher jusqu’à ce qu’elles se touchent, et à ce moment-là il doit tomber en hypnose, vous direz quelque chose dans le genre :

Tes mains vont progressivement s’approcher comme si elles étaient deux aimants qui s’attiraient.
Au moment où elles se toucheront, je dirais juste le verbe « Dors ! » et tu rentreras en transe profonde, très profonde …

2. Déclenchement

L’induction débute à partir du moment où vous rassurez votre sujet. Cette préparation verbale est véritablement capitale. Une fois que vous l’avez bien réalisé, le terrain est en partie prêt. Maintenant, il vous reste à guider votre sujet.

Par exemple, dans le cas de la Magnetic-Hand induction, vous devez commencer à guider ses mains pour qu’elles s’approchent, vous devez émettre les suggestions adéquates, ou encore utiliser les gestes adaptés.

Dans la phase précédente, vous décriviez ce qu’il allait se passer. Maintenant, il se passe exactement ce que vous disiez …

3. Déclencheur

Une fois que vous avez « cuisiné » le sujet, que vous avez préparé l’induction, il est temps de le plonger en transe.
Pour ce faire, le timing est capital. Chaque induction possède son propre timing, et chaque personne aussi.

D’où l’importance de toujours rester sensible aux réactions de votre sujet.

Pour reprendre l’exemple de la Magnetic-Hand induction, une fois que ces mains sont toutes proches, c’est à vous de les coller, et de suggérer « Dors ! ».
Là, si vous vous êtes bien débrouillé, votre sujet s’écroulera sur vous …

Mais, votre travail et loin d’être terminé !

4. Approfondissement

Votre sujet est tombé dans une transe profonde, maintenant, vous devez dire à son inconscient qu’il a très bien travaillé, et aussi qu’il doit aller toujours plus loin dans sa transe.

Une fois que sa tête s’est plus ou moins effondrée, vous allez voir à quel point ça peut-être flippant au début, j’avais même l’impression que la personne faisait semblant ! Vous allez lui dire quelque chose dans le style :

C’est bien ! Et maintenant, tu rentres en transe de plus en plus profonde … A chacun de mes mots, tu vas toujours plus loin en toi …

Pratiquez, pratiquez, pratiquez

Dit comme ça, le processus d’hypnose rapide parait simple. Et c’est normal, car finalement, à mettre en place, il n’est pas si compliqué que cela.
Maintenant, c’est à vous de regarder des vidéos d’hypnotiseurs, d’analyser comment eux aussi font, quelles sont les étapes qu’ils suivent, comment est-ce qu’ils s’adaptent …

Le mot clé de ces 1023 mots reste celui-là : Pratiquez !

Comme un gymnaste, si vous voulez devenir bon, vous devez vous entrainer, répéter encore et encore. Cherchez vos défauts et vos qualités …

Mais, dans le prochain article, je vous montrerai l’ingrédient secret. Cet ingrédient va faire le succès ou l’échec de beaucoup de vos transes !

Alors, à très vite ;-)

Vous allez aussi aimer ...