Home Hypnose Pourquoi Est-Il Plus Difficile d’Hypnotiser Ses Proches ?

Ces derniers jours, j’ai reçu des emails de lecteurs qui ont du mal à hypnotiser les proches, familles ou amis. Alors que ces mêmes lecteurs réussissent très bien à hypnotiser des inconnus ou de simples connaissances.

Hypnotisé des amis qui ont été avec nous tout le temps, même dans les pires soirées n’est pas tout à fait la même chose que des inconnus qu’on vient de rencontrer.

J’ai aussi eu ce problème, et la réponse se tient deux mots : le cadre.

Si vous avez lu mon guide sur l’hypnose impromptue (que vous pouvez télécharger librement en bas de cet article), vous savez que j’accorde une grande importance au cadre.

Comment vous voient vos proches ?

En hypnose, vous faites travailler l’imagination de vos sujets.C’est eux qui vont créer l’hypnose par leurs attentes.

Le cadre est en quelque sorte le contexte que vous imposez : vous faites comme-ci ils allaient être hypnotisé, vous les faites réfléchir à ce sujet et ils s’hypnotisent pas eux-mêmes.

Vous, vous servez de déclencheur.

Lorsque vous hypnotisez des inconnus, l’idée qu’ils ont de vous se base uniquement sur votre présentation. Donc si vous vous introduisez avec confiance et élégance comme étant un hypnotiseur qualifié – peut-être même THE Hypnotiseur – ,ils ne remettront pas votre légitimité en cause.

Vous imposez directement le cadre je suis un hypnotiseur et je vais t’hypnotiser. Point à la ligne.
Il vous suffit de développer un peu son imagination, si votre sujet est un tant soit peu réceptif, les jeux sont faits.

Mais dans le cadre de vos proches, ça n’est pas la même chose.
L’idée qu’ils ont de vous est bien différente, puisqu’elle se base sur des années passées à vous côtoyer dans tous les instants ! Parfois où vous n’étiez pas du tout à votre avantage …

Pour eux, vous n’êtes pas THE Hypnotiseur, mais le petit frère ou le gamin qui joue à l’hypnose. Ou encore le copain qui a 4 de moyenne en maths avec qui on va à la plage et on fait la fête tous les week-ends …
Donc, en aucun cas un hypnotiseur.

Votre cadre étant mauvais, vous n’arriverez à hypnotiser personne.

Ils essaieront peut-être de vous faire plaisir, mais à moins d’avoir un ami particulièrement réceptif vos efforts risquent de ne pas servir à grand-chose.

Maintenant, imaginez que vous puissiez changer le cadre. Il y a de fortes chances pour que de tous les proches non réceptifs, au moins un devienne un bon sujet.

Comment changer une idée basée sur des années de vie ?

Le gros problème est que l’idée qu’ils ont de vous est basée sur plusieurs années passées à vos côtés. Alors pour la faire évoluer, il y a deux options :

  • Le temps,
  • Un événement majeur.

Le temps pour changer

Si vous perdez de vue un ami pendant un an, vous verrez plus facilement ce qui a changé. Vous le verrez avec un oeil neuf.

Eh bien, c’est pareil avec vos proches. Si vous ne les voyez plus pendant un an ou plus, et que vous revenez en ayant complètement changé de look, en irradiant de confiance en vous et en leur disant que vous êtes devenu hypnotiseur, je suis sûr que le cadre aura bien évolué.

Mais bon, cette méthode prend du temps, et vous n’avez pas forcément envie de quitter votre famille pendant plus d’un an …

Un événement fort pour redistribuer les cartes

Pour briser une idée qui a de l’âge, vous pouvez utiliser un événement fort. Quelque chose que vous faites et que personne ne vous pensait capable.

Dans mon cas, c’était un passage à la radio.
Suite à ce moment, des amis proches que je n’avais encore jamais réussi à hypnotiser ont eu envie de recommencer. Et ça a marchait du tonnerre !

Ce simple moment a fait évoluer leur idée de moi, donc leur cadre.

Maintenant, il existe d’autres choses que de passer à la radio qui peuvent vous aider.
Je pense au fait de leur montrer ce que peut faire l’hypnose sur un sujet particulièrement réceptif.

Trouvez-en un, amusez-vous avec lui une première fois, et après montrez ça à vos proches. Je suis persuadé qu’ils n’auront qu’une envie : voir ce que ça fait.

À partir de là, c’est gagné …

Vous allez aussi aimer ...