Home Influence C’est l’Histoire Des Deux Dauphins Partis Faire Du Surf

Eh non, je ne perds pas la tête, le titre concerne bien l’histoire de deux dauphins, une anecdote tirée de ma dernière lecture.

J’aime beaucoup parler de ce que je lis sur ce blog. Après vous avoir donné un aperçu des différents livres de Richard Bandler sur le développement de soi, je voulais vous parler de manipulation mentale à travers le livre d’Alexandre Grigoriantz.

J’ai commencé par le lire avec précaution, et je me suis tout simplement laissé emporter par le style d’écriture de l’auteur. Un vrai régal.

Il retrace les différentes expérimentations de la CIA dans le domaine du contrôle mental à travers l’évolution des projets Blue Bird et MK-ULTRA. On y retrouve les différentes techniques de brain washing (lavage de cerveau), mais aussi l’utilisation de l’hypnose.

Cette partie m’a particulièrement intéressé, Alexandre Grigoriantz y parle de certaines méthodes d’induction dangereuses utilisées par l’hypnotiseur de la CIA, le travail sur les candidats Mandchou en travaillant sur la dissociation d’identité, et différentes méthodes utilisées pour modifier les souvenirs.

Ce livre est à propos des méthodes douteuses utilisées par les services secrets, souvent dangereuses et qui n’hésitaient pas à outrepasser la loi.

Le gros point positif de ce livre concerne ses sources. Alexandre Grigoriantz les met en avant et s’appuie toujours sur des preuves tangibles avec les dossiers déclassifiés.

Sommaire

  1. Les premiers projets de la CIA dans le domaine de la manipulation mentale
  2. Sidney Gottlieb « Le Magicien des ténèbres »
  3. La CIA et l’aventure du LSD
  4. L’agent fédéral George WHITE et ses amies prostituées, au service de la CIA
  5. Le Projet cubain ou l’opération Mangouste
  6. La chair des dieux
  7. Les travaux de recherche de la CIA à Fort Detrick
  8. John Gittinger psycologue de la CIA
  9. L’hypnose au service du renseignement et  de la manipulation mentale
  10. Le « candidat mandchou » Miss Coldgate serait-elle devenue l’agent idéal ?
  11. Le docteur Cameron, voleur de mémoire
    Le projet Knonk Out et le projet Brain Concussion
  12. « Accoustic Kitty » le chat-espion de la CIA et « Tusko » l’éléphant mort d’une overdose
  13. John Lilly, l’homme qui parlait le langage des dauphins Puka et Kea, les deux dauphins qui étaient partis faire du surf

Avec toutes ces anecdotes et le style d’écriture d’Alexandre Grigoriantz, on se laisse plonger dans les méandres de la CIA avec plaisir.
Parfois, j’ai vraiment eu l’impression de lire un policier, et pourtant … Tout ceci est bien réel.

Je vous conseille chaudement ce livre, que vous pouvez trouver sur Amazon, aux éditions Trajectoire.