Home Hypnose Hypnotiseurs : Attention Aux 5 Dangers de l’Hypnose Impromptue

Il y a deux jours, je vous parlais du confort de votre sujet. Un mauvais réveil est désagréable oui, mais il ne dure pas plus d’une journée. Dans cet article, vous allez voir 5 éléments que vous ne devez jamais pratiquer en tant qu’hypnotiseur amateur.

Parce mal maîtrisés, ils font partie des dangers de l’hypnose.

Contrairement à ce que l’on peut penser, une personne sous hypnose peut se blesser physiquement, mais aussi mentalement.

Les risques que vous prenez en hypnotisant quelqu’un sont donc à la fois physiques, mais aussi psychologiques ! Prenez conscience de ça.

L’hypnose et ses dangers physiques pour votre sujet

Toujours prêt !

Vous connaissez cette devise des scoots. Eh bien là, vous devez toujours être prêt à rattraper votre sujet en cas de chute.

Lorsque vous procédez à votre induction, prenez garde à trois éléments :

  • Assurez-vous d’être bien placé pour pouvoir le soutenir.
  • Évitez de crier votre déclencheur comme « Dors ! ». Il n’y a pas besoin de hurler pour que ça marche.
  • Avant votre induction, dites à votre sujet une phrase comme « Quoi qu’il se, vous garderez toujours l’équilibre sur vos appuis. »
    Cette simple suggestion agit comme un fusible. Elle fonctionne dans la majorité des cas, mais restez prêt.

Pas de catalepsie sur tréteaux avec un poids

Une des expériences hypnotiques les plus populaires est la catalepsie sur tréteaux d’un sujet, puis faire monter une autre personne dessus. Tout ça dans le but de prouver à quel point le corps peut devenir rigide.

C’est impressionnant, oui. Mais surtout dangereux pour votre sujet.

La rigidité en elle-même ne présente pas forcément de risques physiques. Mais, le fait d’ajouter le poids d’une personne dessus est de trop !
Même si la personne est rigide, et que sa force semble décuplée par l’effet de l’hypnose, son corps est soumis aux mêmes limites.

Ajouter un poids comme ça peut entrainer d’importants problèmes de dos. Alors, prenez garde.

Et des risques pour son mental …

Les risques de brutaliser le corps de vos sujets sont présents, tout comme ceux de malmener le mental.

Cette liste de choses que je vous déconseille n’est pas exhaustive. Testez l’hypnose, mais toujours avec précautions !

Vous êtes hypnotiseur, pas thérapeute

Jouer au thérapeute et toujours tentant, surtout quand un de vos amis vous supplie de l’aider avec cette phobie ou pour arrêter de fumer.

Dans ce cas-là, renvoyez-le vers un hypnothérapeute qualifié. L’ARCHE et l’IFHE proposent chacun une liste de professionnels qui font ça à longueur de journée.

Donc je sais que c’est tentant, surtout après avoir accumulé plusieurs succès dans la rue ou en soirée. Mais croyez-moi, vous risquez de le regretter.

Par contre, rien ne vous empêche de les aider à se relaxer avant un événement important comme un examen ou un entretien. Il existe une différence entre thérapie et développement personnel.

Ni régression, ni discussion avec un proche décédé

Que ce soit en auto-hypnose, en mémorisation ou encore en communication, je conseille toujours à mes étudiants d’expérimenter de nouvelles choses, même s’ils ne savent pas trop comment s’y prendre.

En hypnose, je vous conseille exactement la même chose. Expérimentez des choses nouvelles, même si vous ne savez pas trop comment les faire.
Essayez, tirez-en des leçons et recommencez.

Mais, il y a trois choses que je vous déconseille totalement.

  1. Ne jamais pratiquer de régressions hypnotiques,
  2. Ne jamais faire vivre une rencontre avec un proche décédé,
  3. Ne jamais hypnotiser un individu avec des problèmes mentaux,

Une régression hypnotique doit être encadrée par quelqu’un qui a les compétences nécessaires oui, mais surtout par quelqu’un qui est apte à être responsable du sujet.

Sous régression, la personne peut oublier tout ce qu’elle a appris jusqu’à l’âge où vous la faites régresser.
Le résultat peut-être étonnant, et il faut être capable de gérer l’individu dans cet état c’est-à-dire des moments où il n’aura parfois même plus conscience de lui-même.

De plus, différentes émotions peuvent faire surface spontanément, et entrainer des crises qu’il vous faut savoir gérer.

Les conséquences d’un mauvais retour d’une régression peuvent aussi entrainer différents traumatismes, et handicaper la personne.

Tout ce qui a été créé par une transe hypnotique peut-être défait par une autre transe, mais ce n’est pas une raison pour en oublier les règles de prudence.

Ne jamais faire vivre une rencontre avec un proche décédé peut-être une autre source traumatisme. Surtout si vous n’êtes pas capable de créer une barrière émotionnelle entre le sujet et l’expérience.

Lorsqu’un individu est sous hypnose, il a l’impression de vivre un rêve éveillé. Suivant le degré de transe dans lequel vous le menez, il lui semblera que ce qu’il vit dans son imaginaire devient la réalité. Un peu comme les rêves, en encore plus réel …

À partir de là, si vous lui faites rencontrer un proche décédé, le retour à la réalité peut être très difficile et entrainer des tensions.

Si je vous dis tout ça, c’est aussi parce que je l’ai expérimenté. Et que je l’ai regretté après …
Je sais ce que c’est que d’enchainer les succès devant ses amis et qu’eux sont toujours curieux d’aller plus loin.

Ils vont jusqu’à vous demander de vivre des choses toujours plus étonnantes, ce que vous faites, au début.

Puis, vos mentors vous mettent en garde, et ils vous déconseillent de faire certaines expériences. Au début, oui, vous êtes d’accord.

Et plus le temps passe, plus vous vous sentez fort. Et vous le faites, même si vous n’avez pas les compétences nécessaires.

Lorsqu’une de mes ex m’a demandé de vivre une rencontre avec un de ses proches décédés, je n’ai pas été capable de lui dire non.

L’expérience n’a pas été un échec en soi, puisqu’elle l’a rencontré. Mais, la suite était dure. Un moment d’intense tristesse pour elle, puis des tensions dans notre couple puisqu’elle me tenait pour responsable de son état.
Ce qui était le cas …

Maintenant, elle va beaucoup mieux. Mais notre couple n’a pas résisté longtemps après ça. Et le pire, c’est que j’ai récidivé après avec une autre …
J’en parle dans cet article.

Donc, prenez garde. L’hypnose est étonnante, et il vous faut tester des choses pour vous améliorer. Mais, mettez-vous des limites. Dès maintenant.

Image credit: bowie15 / 123RF Stock Photo

Vous allez aussi aimer ...