Home Non classé Coup de Gueule Contre TOUS Les VRAIS Mentalistes

Aujourd’hui, je veux pousser un coup de gueule.
Un coup de gueule contre TOUS les mentalistes (ou du moins, tous ceux qui se réclament  être VRAIS mentalistes et considèrent les autres comme des usurpateurs car ils estiment avoir la légitimité sur le domaine).

Vous le savez, ma définition du mentalisme est très ouverte. Je prône une pratique globale, qui utilise un certain nombre d’outils liés au mental.
Je ne réduis jamais le mentalisme à une pratique de spectacle ou de développement personnel, ni même à un simple courant psychologique.

Non. J’utilise toujours ce terme pour parler d’un ensemble lié au mental.

Pourquoi est-il impossible de le réduire ?

Certains se réclament mentalistes de droit, et disent clairement que les autres ne sont que des imposteurs.
Mais, après tout, d’où tirent-ils leur soi disant légitimité ?

  • Sous prétexte qu’ils font partie d’un groupe autoproclamé « vrais » mentalistes ?
  • Sous prétexte que des associations apparues au XXème siècle portent le nom de mentaliste ?
  • Sous prétexte qu’ils sont passés à la télé ?
  • Sous prétexte qu’ils se sont fait connaitre à travers leurs blogs ?

Actuellement, aucune des personnes réclamant le droit de s’appeler « vrai » mentaliste et critiquant les « faux » mentalistes a la légitimité de le faire. Aucun.
De chaque côté, on parle de ré obtenir le monopole du terme, mais je suis bien curieux de voir ça.

Sans certification officielle de mentalisme, comment être plus légitime qu’un autre ?
Ce n’est pas comme le titre de psychologue qui lui est reconnu par l’état.

D’autant plus qu’outre les professionnels du domaine (sans différencier leurs revendications), un autre facteur doit être pris en compte …

Et si on oubliait la place du public ?

On doit gardait en tête que le terme est désormais entré dans l’esprit des gens.
Ce n’était pas le cas il y a plusieurs années, mais à travers les séries TV le grand public a développé, lui aussi une vision bien particulière du mentalisme.

Cette vision est encore différente de la nôtre, acteurs du domaine quelle que soit notre manière de penser.

Mais pour corser les choses, si le néophyte cherche à se renseigner plus, il se perd tout simplement sous la quantité d’information !
Et sous tous ceux qui se désignent comme étant « vrais » mentalistes qu’il faut écouter contrairement aux « faux« .
Personnes qui n’hésitent souvent pas à cracher sur les autres …

Et l’aspect marketing ?

Le mentaliste est un terme vendeur oui.
On se souvient tous d’un certain jeu de télé-réalité …

Mais après tout, moi aussi je l’utilise pour vendre. Effectivement, j’aurais très bien pu blogger en disant que je ne parle que du cerveau et de ses capacités. Sans jamais utiliser le terme mentaliste.

Mais en même temps, ça n’aurait pas été aussi clair, puisque ce terme me permet de regrouper tout ce que j’aime sous une même bannière.

Revenons à l’essentiel …

Mon coup de gueule n’est pas destiné à tous les mentalistes bien au contraire, j’encourage chacun à développer sa vision.

Il est destiné à tous les individus qui se croient plus légitimes que les autres. Tous ceux qui pensent être au-dessus, qui clament haut et fort être un « vrai » mentaliste, tandis que tous les autres ne sont que des « faux », des imposteurs.

Quelle est ma légitimité pour dire ?
Moi, je n’en ai aucune. Je suis un simple passionné du mental, comme vous.

  • Quelqu’un qui cherche à dépasser les limites de son cerveau, et à vivre ses rêves.
  • Quelqu’un qui veut être aux commandes de sa vie, qui veut comprendre comment l’état d’esprit marche.
  • Quelqu’un qui veut s’améliorer avec l’Autre, qui veut mieux l’appréhender et faire valoir sa parole.
  • Quelqu’un qui veut créer l’illusion, qui veut donner ce petit moment de bonheur à son public.
  • Quelqu’un qui veut apprendre plus vite, et mieux. Quel que soit le domaine.

Tout simplement, quelqu’un qui joue avec la vie, et en profite à sa manière …

Tous ces domaines sont en rapport avec le mental.
Et d’un point de vue littéraire, je veux citer la définition du suffixe -iste :

Suffixe substantif, servant à former un nom correspondant à un métier, ou à un adepte d’une activité, d’une idéologie, ou d’une théorie.

~ Source 

Ma vision des choses peut se rapporter à un métier, oui. Mais aussi à une activité et peut-être même une idéologie de vie … Le tout lié à l’esprit, au mental.
Alors le terme mentaliste n’est-il pas le plus adapté ?

Image credit: chuyu / 123RF Stock Photo