Home Non classé Comment arrêter définitivement les cauchemars ?

Les cauchemars. On a tous connu ce moment où le sommeil est perturbé, où l’on a peur, parfois on est même terrifié ! Tout semble tellement vrai sur le moment … La vision d’horreur, même les cris … Ces sueurs froides dans le dos …

Les cauchemars représentent vos peurs, réels comme irréels. Se faire renvoyer par son boss, aller au travail en calçon, ou même se faire attaquer par des créatures toutes droits sortis de notre imagination.

En plus de passer une mauvaise nuit, vous risquez de passer un mauvais lendemain …Réveil difficile, réussir à tenir debout toute la journée … Habituellement, on supporte avec patience les questions incessantes des enfants – ou leurs mauvaises blagues – mais là, c’est trop ! Il vous faut réussir à bien dormir

On s’énerve, et tout le monde le sent : vous, vos gamins, votre famille, vos amis, votre patron, vos clients … Les conséquences peuvent-être dramatiques.
Alors, il vaut mieux toujours passer une bonne nuit, réussir à être en pleine forme chaque jours !

Au programme :

  • Une technique pour arrêter les cauchemars,
  • Une méthode qui permet de s’endormir en quelques minutes,
  • Un moyen de « programmer » ses rêves,
  • Les mystères des rêves lucides …

Arrêter les cauchemars

Tous les prochains articles de la semaine prochaine seront basés sur l’auto-hypnose, à l’occasion de la mise en ligne du Net Training Auto-Hypnose.D’ailleurs, vous avez droit à une remise de 15 EUR jusqu’au 3 septembre parce que c’est la première session !

Cliquez ici pour en profiter  >>

Enfin, revenons à notre monde onirique.

Lorsque vous dormez, l’inconscient prend la place principale. Toutes les nuits, vous rêvez, même si vous ne vous en souvenez pas forcément.

D’où viennent les cauchemars ?

Tout d’abord, il faut savoir que durant le sommeil, notre cerveau passe par différents cycles. Celui qui nous intéresse est le sommeil paradoxale, là où nous rêvons, et où nous cauchemardons. Ce cycle apparait à un moment très spécial, où nous sommes physiquement bien. C’est à dire que nous n’avons ni froid, ni chaud, ni faim, ni soif et que nous sommes en sécurité.

Arrivé à cet instant là, plusieurs éléments peuvent donner des cauchemars. Ils peuvent-être de causes physiques ou mentales.

Si la cause est physique, elle peut venir d’une perturbation corporelle comme un changement important de température, l’arrivée des règles, digestion …
Si la cause est morale, les facteurs peuvent-être multiples et parfois complexes.

Par exemple, l’inconscient peut simplement exprimer un mal-être actuel – peur de perdre son emploi …  – une peur ou phobie ancienne qui ressort pour une raison x ou y, refoulement, ou encore un ensemble de désirs contradictoires.

Citons Freud et son célèbre complexe d’Oedipe, qui considère que le cauchemar chez l’enfant de 3 à 5 ans serait principalement dû à son désir sexuel envers le parent du sexe opposé, son envie de prendre la place du parent du même sexe, et aussi son désir de faire comme lui pour être accepté par l’autre parent.
Eh oui, Freud a mis au point des théories qui peuvent paraitre très … tordues.

Mais, pour la petite anecdote, la France est le pays où Freud a eu le plus d’impact. On a trop souvent tendance à voir la psychanalyse seulement AVEC lui, alors que l’on peut très bien en faire sans. Même s’il a accomplit un travail exceptionnel ! Enfin, j’y reviendrai une prochaine fois …

Vous l’avez donc compris, les causes d’un cauchemars sont bien souvent compliquées. Mais, nous avons des moyens pour les éviter. Et, le meilleur moyen que j’ai appris n’est autre que l’utilisation de l’auto-hypnose.

Impact de l’Auto-Hypnose sur les rêves

Avant de passer à un protocole spécialement prévu pour éviter les cauchemars, je tiens à vous parler d’une chose en particulier : la pratique de l’Auto-Hypnose au quotidien.

Imaginez que votre vie est un bateau, vous naviguez tantôt dans la tempête, tantôt dans le calme plat.
Vous êtes le capitaine de ce navire. Mais vous avez des gros problèmes avec votre équipage puisque vous restez tout le temps dans votre cabine. Et n’êtes jamais sur le pont principal.
Vous donnez vos ordres depuis votre cabine, mais personne n’entend ce que vous dites.
Vous donnez les prochaines destinations, mais l’équipage ne vous entendant pas, il ne sait pas où aller et se contente donc de border les voiles et tenir le cap. Parfois même, vos matelots s’emmêlent et se battent entre eux.

Au risque de foncer tout droit sur des récifs …

La pratique de l’auto-hypnose vous permet de reprendre le contrôle de cette équipage. Elle permet de sortir de votre cabine, d’aller sur le pont et de crier vos ordres, vos futurs destinations ! Elle vous aide à vous faire comprendre, à rétablir l’équilibre de l’équipage.

Donc l’équilibre de votre vie.

Vous aurez ainsi moins de problèmes, vous y verrez plus clair, et saurez mettre les ressources nécessaires pour atteindre vos rêves. Jusqu’à quel point border vos voiles …

Vous allez sentir la différence dans tous les domaines de votre vie, notamment au niveau des cauchemars puisque de nombreux désirs confus seront réglés.

Par contre, je ne tiens pas à vous dire qu’il n’existe que l’auto-hypnose pour faire ça, non. Ni qu’au bout de deux séances tout sera réglé, non plus. Il vous faudra des années d’expériences avant d’atteindre un véritable équilibre intérieur.
Que je recherche aussi.

Mais, vous verrez des améliorations très vite. Si vous avez l’habitude de faire des cauchemars, il vous faudra certainement utilisé le protocole suivant au départ.
Et à force, vous n’en aurez plus besoin, du fait de la nouvelle harmonie en vous.

Protocole Auto-Hypnose & Cauchemar

Au niveau de ce protocole, je vous conseille de le faire allongé dans votre lit – ou assis à côté si vous avez peur de vous endormir – quelques minutes avant de vous coucher.

  1. Entrer en transe hypnotique [Induction + Fusible]
  2. Demander à votre inconscient de faire uniquement des rêves agréables. Où vous restez dans le positif.
  3. Utiliser un signaling pour savoir s’il a bien comprit.
  4. Réveil

Simple, non ? Pour commencer, une induction comme vous en avez l’habitude.
Une fois en transe, suggérez à votre inconscient de faire uniquement des rêves agréables, ou vous resterez dans le positif.
Ensuite, demandez-lui s’il a bien compris. Si oui, dites-lui de provoquer un frémissement dans votre pouce. Si non, dans votre index.

S’il a bien compris, parfait !
Sinon, suggérez une nouvelle fois de faire des rêves tranquilles, et demandez-lui une nouvelle confirmation …

Dans les prochains articles, vous découvrirez :

  • Une méthode qui permet de s’endormir en quelques minutes,
  • Un moyen de « programmer » ses rêves,
  • Les mystères des rêves lucides …

Keep in touch ! ;-)

PS : Pensez à la réduction de 15 EUR sur le Net Training … Elle se termine très bientôt, profitez-en !
Cliquez ici pour en l’utiliser >>