Home Hypnose L’Echec N’Existe Pas En Hypnose

Aujourd’hui, laissez-moi vous raconter une petite histoire qui m’est arrivée à mes débuts.
Elle illustre bien l’importance du cadre en hypnose, et comment vous pouvez retourner n’importe quelle situation à votre avantage.

L’échec n’existe pas, sauf si vous le créez

C’était une soirée entre amis normale donc excellente. Comme d’habitude, on se réunissait trois à quatre fois par semaine chez le même pote après nos journées d’étude.

On mangeait un bout ensemble, on s’amusait, on se racontait des anecdotes, et on parlait Windsurf. Beaucoup. Trop peut-être ?

De temps en temps, le sujet d’hypnose ressortait sur le tapis, et je faisais une démo. À l’époque, j’étais loin de maitriser les inductions instantanées !

En fait, je passais au moins 5 à 10 bonnes minutes avant de mettre quelqu’un en transe hypnotique … Et en plus, je devais absolument faire ça dans le calme, sinon pas moyen.

Je prends une amie à part pour la mettre tranquillement en transe hypnotique.
Arrivé à un certain degré de transe, j’ai l’idée géniale de provoquer tout de suite un jeu de rôle, une hallucination. Et ce, sans passer par la case catalepsie donc sans toucher mes 200$.

D’après ce que j’avais lu, c’était l’échec assuré. Mais bon, j’ai quand même essayé …
Ça a loupé. Mais alors, complètement !

Au fait, si je dis que cette idée est géniale parce que ce qui compte, c’est de tester par vous-même ! Ce n’est pas parce que je vous dis qu’il faut y aller de manière progressive que c’est forcément la meilleure chose à faire.

Et ce soir là, j’ai commencé à vraiment cerner le processus de l’hypnose. Même si il m’a fallu plus d’un an avant de comprendre ce qu’il s’est passé …

J’ai suggéré à mon amie de faire comme-ci elle conduisait une voiture de course, qu’elle était une pilote de haut niveau, et qu’elle était en pleine compétition !
Elle a mis ses bras en avant, et a commencé par un « Vrouummmmm ».

J’ai explosé intérieurement de joie ….
Et tout a basculé.

Elle a tout arrêté, et s’est mise à rire. Tout simplement.

Vous imaginez ? Vous êtes là devant vos potes à faire l’hypnotiseur.
Et votre sujet vous rit au nez comme ça ? C’était juste la honte …

À ce moment là, j’ai fait quelque chose que je n’aurai jamais imaginé. Quelque chose que j’avais lu quelque part, mais je ne me souvenais plus où.

  • Je lui ai dis de continuer à rire, et de plus en plus fort.
  • Je lui ai dit de fermer les yeux, et de rire !
  • Je lui ai dit qu’elle ne pouvait plus s’arrêter, que ce rire prenait le contrôle !
  • Je lui ai de pleurer de rire, toujours plus fort !
  • Et, je lui ai dit de pleurer.

J’avais repris le contrôle de l’hypnose. Tout le reste est passé comme une lettre à la poste.

TOUTES les réactions doivent être recadrées

Quelle que soit la réaction de votre sujet, vous devez la recadrer dans le contexte de l’hypnose.

Après votre induction …

  • Si votre sujet ferme les yeux, vous lui dites que c’est bien, et qu’il continue dans une hypnose de plus en plus profonde.
    Vous le recadrez.
  • Si votre sujet garde les yeux ouverts, dites-lui aussi que c’est bien, et que ses paupières deviennent de plus en plus lourdes, toujours plus lourdes et ce, jusqu’à ce qu’elles se ferment.
    Vous le recadrez.
  • Si votre sujet se met à rire, dites-lui encore que c’est bien, et amplifiez sa réaction jusqu’à ce qu’il ne puisse plus s’arrêter. Là, variez avec d’autres émotions.
    Vous le recadrez encore une fois.
  • Si votre sujet se met à pleurer, dites-lui que c’est bien, mais que tout est dans son imagination. Qu’il peut arrêter de pleurer au moment où il le veut.
    Vous le recadrez.

Si vous ne le cadrez pas, vous créez votre échec.
Un sujet a besoin d’être guidé, quelle que soit sa réaction. Ou il pensera à un échec.

S’il tombe sur vous au moment de votre induction, ce n’est pas le moment de lâcher un cri de joie. Vous devez le cadrer !
Sinon, il va juste ouvrir les yeux et demander ce qu’il s’est passé …

Il n’y a qu’une seule chose à retenir de cet article :
Toutes les réactions peuvent servir à créer l’hypnose.

Vous aussi, vous voulez devenir hypnotiseur ?

 

Vous allez aussi aimer ...